Les universitaires africains décident de la pérennisation du programme de formation GPE

Publié le: 13 December 2013

unikin_content

Recteurs et doyens des facultés d’économie des universités africaines ont pris la résolution de pérenniser les activités du réseau des programmes de formation en gestion de la politique économique, EPMAN. C’est l’une des résolutions des travaux du 9ème atelier du réseau des programmes de formation en gestion de la politique tenus à Kinshasa en RDC du 19 au 20 novembre 2013. Les participants aux travaux de la capitale de la RDC ont décidé d’élaborer un document de pérennisation à envoyer aux secrétariats EPMAN. Ce document sera consolidé pour constituer un document de financement des Gestion de la Politique Economique (GPE) qui se résume dans les bonnes pratiques des différents GPE.

D’autres résolutions des travaux touchent à l’engagement des autorités des universités d’accueil dans le processus de plaidoyer à travers les institutions sous régionales cibles comme la Banque africaine de développement (BAD), la Communauté de développement des pays d’Afrique australe (SADC), et, l’Union Economique et monétaire ouest africaine (l’UEMOA); l’animation par les membres du thème autour de l’appropriation des programmes de la réflexion; les programmes GPE appelés à prendre l’initiative de contacter l’association nationale des diplômés; et la disponibilisation des contenus des cours sous forme électronique avant l’échéance du 10ème atelier EPMAN.

Les participants à l’atelier ont relevé plusieurs défis auxquels le réseau EPMAN est actuellement confronté. Il s’agit des contraintes auxquelles sont soumis les principaux bailleurs des fonds, de l’engagement des responsables universitaires (recteurs et doyens) pour un plaidoyer auprès des organisations sous régionales et nationales bénéficiaires des programmes GPE (administrations publiques, banques centrales.

Le programme de formation en GPE, vise à renforcer les capacités humaines des cadres des administrations, parapubliques et privées des pays de la sous région de l’Afrique centrale et orientale dans le domaine de la conception, de la mise en œuvre de l’analyse et de la gestion des politiques économiques. Cet objectif est poursuivi à travers la formation qualifiante et diplômante de longue durée (12 mois) et les séminaires internationaux de formation GPE. C’est un programme de la Fondation pour le renforcement des capacités en Afrique en collaboration de la banque mondiale avec l’appui du gouvernement japonais.

L’université de Kinshasa dispense la formation GPE. Le programme GPE Kinshasa couvre la RDC, l’Angola, le Burundi, la République du Congo, Iles Comores, Ile Maurice, Madagascar et le Rwanda. Piloté par professeur Mubake Mumeme, ce programme est logé au sein de la faculté des sciences économiques de l’Unikin.

Par Guilain Babs